Quels papiers avoir avant d’arriver?

Ne faites pas comme moi, à vous préoccuper des papiers 12 heures avant l’heure de départ de votre vol…

  • Un passeport en cours de validité.
  • Une carte de tourisme (si vous restez moins de 30 jours, sinon il est aussi possible d’étendre votre séjour sur place): à bien conserver pour votre sortie de territoire également.

Chaque voyageur rencontré avait une histoire différente. Ce que je vous conseille, c’est de voir avec votre compagnie aérienne. Dans tous les sites où j’ai cherché, il était écrit qu’il fallait forcément passer par l’ambassade  pour obtenir la fameuse carte. C’est faux. La compagnie Air Canada délivre même la carte gratuitement (enfin elle est compris dans le billet) pendant le vol. La compagnie que j’ai prise, Avianca (vol depuis San José), me l’a vendu 15 dollars au comptoir, quelques heures avant de partir. Concernant les prix j’ai rencontré des gens qui l’avait payé entre 8 et 60 dollarsAvant de prendre RDV à l’ambassade, voyez donc comment votre compagnie de vol gère cela.

  • Une assurance santé: Je l’ai eu gratuitement et en deux clics avec ma carte de crédit Visa.
  • Un vol retour/ de continuation.

A l’immigration on m’a uniquement demandé : mon passeport et la carte.

Comment rejoindre le centre ville depuis l’aéroport?

  • Pour les budgets moyens qui ne veulent pas se prendre la tête: le taxi. Cela vous coûtera entre 25 et 30 cuc (1cuc = 1$). Pour ma part, j’avais partagé un véhicule avec un voyageur rencontré dans l’aéroport. C’est une bonne astuce pour faire baisser le prix.

 

  • Pour les petits budgets: le bus. Vous allez arriver au terminal 3. Prenez un bus en sortant du terminal, il sera écrit « intercomunicaciones« .
IMG_0355.PNG
Point marron: pour prendre le bus jusqu’au terminal 2

Vous arriverez au terminal 2. Puis vous pourrez prendre un bus : le P12. Grâce à l’application maps.me, vous pourrez facilement retrouver l’arrêt sur la carte.

IMG_0356.PNG
Point bleu: c’est là où le bus va vous déposer. Points rouges: pour prendre le bus P12 et rejoindre le centre de La Havane, à l’aller et au retour.

Ce bus passera par l’avenida Carlos III, Vedado, Centro et el Capitolio. Le trajet vous coûtera 1 peso (1/24 $). Vous pouvez donner 1CUC mais demandez bien au chauffeur de vous rendre 23 cup.

Comment fonctionne la monnaie?

A Cuba il y a deux monnaies : les CUC et les CUP.

Le CUC est la monnaie utilisée par le touriste. Elle est appelée parfois devisa par les cubains. 1 CUC= 1 dollar.

Le CUP (que j’appelle aussi peso dans l’article) est la monnaie utilisée par les locaux. 1 CUC=24 CUP.

Ne confondez pas les deux monnaies! Ce serait ballot de payer votre café du coin 24 fois plus cher 😉

FullSizeRender(13).jpg

En théorie donc, vous ne pouvez pas utiliser cette monnaie mais en pratique c’est ce qui se fait. Ne croyez pas ceux qui vous disent le contraire.

Comment retirer/ changer des espèces à votre arrivée?

A mon arrivée ma Master Card (MC) ne fonctionnait pas dans les distributeurs situés juste en dehors de l’aéroport, ma carte visa si. Dans le centre de la Havane, j’ai pu aisément retirer avec ma MC.

Attention, ne changez pas de dollars américains, la taxe est bien plus élevé. Même si je conseille toujours plutôt de retirer avec votre CB plutôt que d’échanger quand vous voyagez, faites le plutôt avec des euros.

Je vous conseille de changer, à la Havane, quelques dizaines de CUC en CUP, afin de pouvoir acheter des fruits au marché, un café à 2 pesos (au lieu de 1 cuc) ainsi que différentes choses dans les lieux moins touristiques. Il y a une casa de cambio dans la rue Obispo, 257 à la Havane. Il faudra vous armer de votre passeport et … de patience. Il y a toujours beaucoup de monde. Je vous conseille d’y aller à l’ouverture, à 8 ou 9 heures, ou alors vers 13/14 heures.

Sachez que pour le retour, l’aéroport changera uniquement vos devises (CUP non acceptés au bureau de change) à partir de 5 CUC. Si comme moi vous ne le savez pas, il est toujours possible d’acheter des souvenirs en CUP pour écouler vos derniers billets…

Comment obtenir internet?

Sachez que la connexion est lente ET capricieuse.

Il faudra vous acheter une carte ETECSA.

FullSizeRender(29).jpg

1 cuc=1 heure/ 5 cuc=5 heures. Vous trouverez ces cartes dans des petits kiosques blancs ou dans les boutiques ETESA. N’achetez pas de carte aux rabatteurs sur les places. Si vous restez plus de 2 semaines, il est intéressant de prendre celle de 5 heures car le décompte va vite et la connexion est très aléatoire. Je vous conseille d’ailleurs de faire vos recherches internet avant de partir.  Ensuite une fois la fameuse carte obtenue, il faudra vous diriger vers un parc qui possède du wifi. Facile à trouver, vous verrez un attroupement de touristes et de locaux les yeux rivés sur leur écran. A la Havane, vous trouverez une boutique ETECSA dans la rue Obispo, un peu avant la casa de cambio. Attention la queue est longue. Sinon vous pouvez attendre d’arriver dans une ville plus petite, ce sera plus facile.

Dans certaines villes, il est possible de trouver des salles internet (par exemple à Trinidad l’entreprise ETECSA propose dans ses locaux des ordinateurs en libre accès, où il est possible d’utiliser les identifiants de la carte internet pour vous connecter).

Est-il sûr de voyager à Cuba quand on est une fille?

Oui! C’est très safe dans l’ensemble. Comme de partout, faites un peu plus attention à votre sac dans les rues très touristiques de certaines villes. Être une fille sera parfois pénible car les cubains font beaucoup de commentaires (qui vont de « ma belle » à des choses un peu moins soft) aux filles seules. C’est inoffensif physiquement mais mentalement fatiguant. Si un homme se montre très insistant n’hésitez pas à le lui dire: « dejame en paz » (sec mais efficace), ou alors si il vous manque de respect « que falta de respeto« .

Combien de temps voyager à Cuba?

Pour ma part, je dirai  que 15 jours sont suffisants. J’y ai passé un mois. Je vous explique pourquoi:

  1. Comme je n’avais pas du tout préparé mon voyage, j’ai été assez surprise par certains aspects du pays et j’ai eu du mal à accepter la vision du touriste qu’ont les cubains, très porté sur l’argent, ainsi que supporter le harcèlement de rue dont les filles sont principalement victimes, surtout si vous vous baladez seule. Par certains aspects, notamment celui de la fatigue mentale, Cuba m’a rappelé un peu l’Inde.
  2. J’ai trouvé que voyager avec peu d’argent et essayer d’établir des relations sincères avec les locaux était difficile. Mais cela reste mon avis personnel. Vous retrouvez mes impressions dans cet article.

Quel budget à Cuba pour un mois de voyage?

Cuba n’est pas forcément bon marché quand on voyage seul(e). Il vaut mieux vous regrouper avec des voyageurs rencontrés au long de votre périple, faute de quoi la note grimpera très vite. Mon budget pour 1 mois s’élève à 680 CUC (hors billet d’avion).

Précision: Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je voyage toujours avec un petit budget et je fais attention à ce que je dépense, sachant que je voyage sur plusieurs mois. Je ne fais pas donc d’activités à foison et vais uniquement dans des restaurants locaux (sous entendu où je paie en pesos et donc des lieux éloignés du centre touristique).

Votre budget, suivant vos activités pourra donc grimper très vite!

Hébergement : dormir dans des casas particulares est ce qui vous reviendra le moins cher et vous permettra également de rentrer en contact avec des locaux. Il n’y a pas d’auberges de jeunesse à Cuba, à part à la Havane.

Vous ne pouvez pas les rater, toutes les casas possèdent ce signe:

index.jpg
photo internet

Le même en rouge signifie que la maison est réservée aux locaux.

On peut bien comme mal tomber. Parfois certaines personnes seront très insistantes pour que vous preniez le dîner chez eux (c’est parfois très cher, soyez ferme si cela ne vous intéresse pas). Prix :  entre 15 et 20 cuc la nuit. Que vous soyez seul(e) ou à 3/4. Cela dépendra aussi de la période pendant laquelle vous voyagez. N’hésitez pas à négocier les prix, quitte à dire que vous êtes étudiant(e) et que vous avez peu de moyens.

Nourriture : Manger dans les paladares (restaurants d’état) ou les restaurants où vous réglez en monnaie nationale (cup) c’est ce qu vous coûtera le moins cher. Dans les villes, pensez à vous éloigner du centre. Personnellement j’ai trouvé que dans les casas les prix étaient trop élevés. J’ai donc privilégié les petits restaurants.

Quelques prix: Petit dej : 2/3 cuc déjeuner et dîner idem (si vous mangez dans les petites restaurants locaux). Bouteille de 1,5 litres : entre 1,2 et 1,5 cuc/ 2 cuc le bidon de 5 litres. Comptez entre 6 et 9 cuc par jour pour la nourriture. Manger sans gluten/sans lait à Cuba est possible mais vous mangerez beaucoup (beaucoup de riz). Il est aussi possible de manger végétarien, il faut demander votre plat sans viande et/ou poisson.

Transports : dans les grandes villes, il est parfois difficile de se rendre au terminal à pied. Vous pouvez toujours prendre un bus local (una guagua en espagnol cubain). Prendre un bus réservé aux touristes ou un taxi colectivo est assez cher. Mais les trajets longs laissent peu le choix. La compagnie pour les touristes s’appelle Viazul.

 

Retrouvez mon itinéraire ici

Hasta Luego 🙂

Publicités