1) Comment marche le mariage en Inde: un bref résumé

En Inde le mariage est une véritable institution. C’est une étape essentielle dans la vie de tous les indiens et ne pas être marié n’est même pas envisageable.

Le choix du conjoint s’effectue en général à la suite d’un accord entre deux familles de même caste dont les revenus se comparent. Bien qu’officiellement aboli en 1950, le système de castes fait, au même titre que la pratique de la dot, toujours partie intégrante de la société indienne.

Les mariages sont donc arrangés, pour la grande majorité des indiens, par la famille. On cherche un partenaire de niveau intellectuel équivalent dans une famille de même statut et de poids économique similaire. Ce n’est pas que l’amour soit sans importance, mais les indiens considèrent qu’il se développera naturellement tout au long de la vie de couple et se renforcera avec les années.

2) Mon arrivée dans la famille Shah

Le voyage a été long mais je suis accueillie comme une princesse. Mina, la maman de mon ami me pose un tilak, le point rouge que porte la majorité des femmes indiennes, en guise de bienvenue. Contente d’avoir anticipé et jeûné, car le repas est gargantuesque. La famille de Biren trouve que je ne mange pas beaucoup et rit de me voir grimacer à cause du piment. Nous n’avons pas du tout les mêmes critère d’épices!

IMG_9919.jpg
Namasté 🙂

3) Le mariage

J’ai eu énormément de chance que Biren me laisse dormir chez sa famille. Biren si tu me lis, MERCI ENCORE! J’ai pu vivre l’expérience à fond et apprendre énormément de choses. Je suis arrivée le lundi et le stresse était quand même un peu palpable. Enfin toujours à l’indienne. On parle tranquillement et on se pose pour discuter des préparatifs. En France ça ne se passerait jamais comme ça 😉

DSC_1165.jpg
derniers détails « chorégraphie »

En effet, un mariage de 700 personnes, ça se prépare. Pour me mettre directement dans l’ambiance, Biren me dit tout de suite : »On a besoin de danseurs pour telle chorégraphie et on a pensé à toi »

« EUh…ok! « Donc entre répétitions, accueil des nouveaux invités et préparatifs, sa famille ne chôme pas. Nous non plus d’ailleurs car on répète les choré, on se couche à 2/3 heures du matin.

IMG_9949.jpg

Ses cousins sont de corvée « saris ». En effet Biren nous a donné une liste de tenues à avoir. Ils ont prévu de nous accompagner pour en acheter. On tourne dans les magasin, les vendeurs déballent les tissus, prennent les mesures… Ça dure parfois 4 heures. Mes les cousins sourient toujours, même si j’imagine qu’ils en ont parfois marre et négocient aussi pour nous. Il faut le sari, les chaussures, les bijoux qui vont avec la robe… c’est une sacré histoire, on fera les boutiques plusieurs fois pendant la semaine.

IMG_9980.jpg

Le mercredi on commence les multiples cérémonies. La première étant celle du hénné. Des filles sont venues nous « décorer » les mains. La mère de Biren et sa sœur en ont également sur les bras, sur l’avant jambe. Les hommes aussi.

IMG_0006.jpg

On danse, on discute, on rigole et on assiste à quelques cérémonies religieuses dont la signification m’échappe. Le Brahman est un e-brahman, le téléphone sonne en pleine cérémonie, il répond tranquillement, toujours à l’indienne.

IMG_0042.jpg

Le lendemain on prend le bus pour aller à Rajkot, la ville de la famille de la mariée. Tout est organisé: un bus nous y emmène, on s’arrête dans un ashram jain sur la route (c’est la religion de la famille de Biren et Sneha), des snacks sont distribués. Dans le bus les groupes « français » et « indiens » alternent pour chanter des chansons. On joue au jeu du « oui ou non » pour faire deviner des choses, pratique avec le « oui » indien! L’ambiance est bonne. Nous arrivons ensuite dans un superbe hôtel.

IMG_0462.jpg

Le vendredi c’est soirée Bollywood. Le bus nous dépose devant dans une espèce de complexe, tapis rouge au sol, digne du festival de Cannes. Des centaines d’invités défilent. C’est le gros show à la Bollywood, les deux familles ont prévu des danses, des petits discours…

IMG_0271.jpg

Le lendemain rebelote, il faut se préparer pour la soirée. C’est là où les mariés vont officiellement se rejoindre, c’est la cérémonie la plus importante. Des coiffeuses et maquilleuses sont envoyées dans nos chambre. Elle nous aident à enfiler notre saris.

img_0101

On se croit presque dans un film. Il faut dire que ce n’est pas le genre de tenue qu’on enfile tous les jours et c’est aussi plaisant!

Nous arrivons ensuite sur le lieu de la cérémonie. Enfin pas tout à fait. Car le bus nous dépose à un ou deux kilomètres et le père de Biren nous annonce qu’on va y aller en dansant. Des musiciens débarquent, des pétards explosent et les gamins des maisons alentour sortent pour nous regarder. On improvise des choré, on fait des rondes, on avance en dansant, c’est une folle ambiance.

Arrivé sur le lieu, Biren s’avance et monte sur une espèce de petite plateforme. Sneha le rejoint et la plateforme s’élève. Applaudissements et cris. Se déroule ensuite une cérémonie avec le brahman dont les subtilités m’échappent encore. Mais c’est la cérémonie la plus importante, où les mariés sont unis. La famille de Biren nous invite à aller voir un peu plus près. C’est un privilège car tous le monde est assis et personne ne peut s’approcher à part la famille très proche.

IMG_0171.jpg

Après 1 heure/1 heures 30, nous sommes conviés au buffet. C’est gargantuesque. Il y a des menus différents à chaque table et des serveurs nous amènent les plats que l’on choisit.

Les mariés sont toujours sous le petit chapiteau et ne mangeront que bien plus tard. Ils sont épuisés. Mais tellement beaux. Ils mangent tous les deux, chacun ayant une de leurs mains reliée par un fil, symbolisant leur amour.

IMG_1109.jpg

Pas de danses ce soir là mais on se bombardent de photos, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se croire dans un film bollywood;-)

IMG_0802.jpg

Le lendemain nous avons déjeuné puis nous sommes repartis pour Vadodara. S’organisa alors l’accueil de la mariée dans sa belle-famille.

IMG_0283.jpg
Aucun détail n’est laissé au hasard…

Ici accueil symbolique du nouveau couple chez la famille Shah puisque Biren et Sneha vivent en France maintenant.

IMG_0299.jpg

Encore une fois la famille de Biren nous a encouragé a participer pleinement aux diverses étapes de la cérémonie. Après l’arrivée des mariés, nous avons porté des cruches pleine d’eau (censées représenter si je me rappelle bien l’abondance et la prospérité pour la future vie des mariés). Le brahman est là et une cérémonie religieuse a encore lieu.

IMG_0335.jpg

Le soir, rebelote, des centaines d’invités sont conviés dans un endroit presque aussi grand qu’un stade de foot et les invités défilent pour féliciter les mariés et leur offrir des cadeaux. Nous avons préparé une petite danse surprise pour l’anniversaire de mariage des parents de Biren. Des musiciens sont là, divers buffets sont installés pour régaler les convives.

IMG_1110.jpg
L’inégalable élégance indienne ou la famille Shah au complet 🙂

Cette semaine de mariage, au milieu des préparatifs et des diverses cérémonies a été une superbe expérience. C’était intense et je n’ose imaginer le stresse que cela a été pour les deux familles. Pourtant je ne l’ai que peu palpé et tout le monde a été souriant et attentif a ce que nous ne perdions pas une miette des festivités. Cet événement restera à jamais gravé dans ma mémoire et je vous souhaite de tout coeur de vivre une expérience similaire un jour!

Encore un énorme MERCI à la famille Shah!<3

La suite de mes aventures en Inde>>ici

Namasté 🙂

 

 

Publicités